head fondation

Partenariat scientifique avec le GRENE : c'est parti !

Angers-ecran-GRENE

Angers-ecran-GRENE

 


Le 4 mars, sur le site d'Angers, a eu lieu la première réunion de travail dans le cadre du partenariat scientifique de la Fondation avec le Grene, une journée constructive pour un partenariat plein de promesses.

 

Pourquoi ce partenariat scientifique?

Le développement cognitif ne s'arrête pas aux portes de la Fondation. En initiant un partenariat avec le GRENE (Groupe de Recherche en Neurosciences et Education), la Fondation poursuit un double objectif :

  • offrir à ses collaborateurs accompagnant les opérateurs l'opportunité de s'approprier le fonctionnement d'un cerveau en situation d'apprentissage, et d'accroître ainsi l'efficacité des protocoles de formation.
  • permettre à chaque opérateur d'être acteur de son propre parcours de vie professionnelle et d'apprentissages et poursuivre la mise en pratique de la célèbre citation de Pindare « Deviens ce que tu es » ... en apprenant.

Cette recherche-action collaborative permettra le partage des connaissances neuro-scientifiques collectées par le GRENE, et du savoir-faire de la Fondation lui ayant valu la reconnaissance d'utilité publique.

 

L'équipe de pilotage

Dans un premier temps, c'est le comité scientifique qui va piloter le programme, sous la houlette de Marie-Laure Blandin, Directrice de la Fondation en charge des apprentissages. Elle travaillera en interaction avec Pascale Toscani, responsable du GRENE.

Angers-GRENE-4-Mars

De gauche à droite: Caroline Gaborieau, adjointe à la Direction Qualité, Pascale Toscani, responsable du GRENE, Joaquim Fernandes, Responsable Méthodes, Emmanuelle Payot, RUPAI Tours, Patrick Lespinasse RUPAI Cholet, Marie-Laure Blandin, Directrice de la Fondation en charge des apprentissages. NB: Maryse Vendre, présidente du Comité Scientifique, n'est pas sur la photo.

RUPAI: Responsable d'Unité de Production, d'Apprentissage et d'Insertion.

 

Enjeu à terme : diffuser un savoir-faire

Le partenariat de 3 ans avec le GRENE confirme :

  • le rayonnement et l'attractivité du projet humaniste de la Fondation dans un environnement industriel
  • la reconnaissance de son expérience en matière d'apprentissages
  • et la réussite de son accompagnement d'un public considéré comme ''non éducable''

C'est un point d'appui qui doit permettre à la Fondation de poursuivre sa démarche d'innovation en matière d'apprentissage.

L'enjeu à terme est la diffusion d'un savoir-faire centré sur le développement de capacités cognitives en milieu industriel en vue de l'insertion.

 

Qui est le GRENE

Composé de 35 membres, chercheurs, chercheurs associés (neurobiologistes, biologistes, psychologues, sociologues, pédagogues...) et enseignants de la maternelle au supérieur, ce groupe de recherche collaboratif école/université, a pour objectif général de favoriser l'intégration des neurosciences dans les apprentissages, dans un souci de transdisciplinarité.
Le GRENE prend en compte les savoirs des enseignants de l'école, du collège et du lycée ainsi que ceux des chercheurs pour un co-développement d'un savoir nouveau : les neurosciences éducatives.
S'appuyant sur les résultats des recherches en neurosciences, les membres du GRENE travaillent sur les transpositions didactiques et pédagogiques possibles de ces connaissances neuroscientifiques, pour les équipes d'enseignants.
Cette collaboration a pour objectif de réfléchir à l'école du futur.

En savoir plus sur le GRENE