head partenaires

Un dialogue social

rencontre CFDT Nantes 20-04-2022

 

Un dialogue social  qui soigne la relation à l’autre et favorise un climat de bienveillance.

Focus sur la visite de la CFDT à Nantes.

 

Les rencontres régulières avec les instances syndicales sont des moments privilégiés et indispensables pour la Fondation AMIPI. Que serait-elle devenue sans leurs réels soutiens permanents et indéfectibles ?

Le dialogue social tripartite entre administrateurs, élus et direction, participe activement, tant dans la forme que sur le fond, à soigner la relation à l’autre et favorise un climat de compétences, de bienveillance et de confiance.

 
rencontre CFDT Nantes 20-04-2022

C’est un lien fort entre les salariés et la direction pour porter le projet de l’entreprise dans l’intérêt de tous. C’est aussi le moyen de poser les règles de fonctionnement et de donner une vision commune dans le double objectif : garder la place de l’humain au cœur de l’entreprise et assurer la reconnaissance et la juste valorisation du travail effectué.

 

L'AMIPI a ainsi accueilli le 20 avril 2022 à l'Upai® (usine apprenante et inclusive) de Nantes Métropole, les membres de la CFDT Métallurgie : Jean-Marie Robert, secrétaire national FGMM-CFDT, responsable national de la filière automobile auprès de Stéphane Destugues, secrétaire général de la Fédération des Mines et de la Métallurgie CFDT et Wilfried Belloir, responsable régional CFDT Pays de la Loire.

La Fondation AMIPI - Bernard VENDRE s’emploie à « soigner » la relation à l’autre, grâce à la notion de « modèle apprenant » (compétent, bienveillant, désirant transmettre, évitant le poison de la rivalité) issue des travaux sur la psychologie mimétique du professeur Jean-Michel Oughourlian, neuropsychiatre, ancien professeur de psychologie à la Sorbonne, détaillé dans « Le Travail qui guérit l’individu, l’entreprise, la société », un livre qui relate son immersion dans les usines apprenantes de l’AMIPI. Cet ouvrage donne les clés pour repenser le rôle que nous voulons donner à l’entreprise de demain et à celui du travail.

Mais l’AMIPI n’a pas le monopole dans la manière d’y parvenir. L’engagement syndical est bien l’une des clés pour y parvenir. Cette rencontre, riche en échanges, a montré que les convergences de vues et l’écoute mutuelle sont bien présentes.

 

 

 
2022.04.20_CFDT_P.Bouvet

 

Cette journée a également été marquée par la passation entre Pascal Bouvet et Loïc Leduc en tant que délégué syndical central au sein de la Fondation AMIPI. L’occasion de rappeler la nature d’un mandat fédéral et de remercier chaleureusement Pascal Bouvet pour tout le travail accompli, ses engagements, son désir de transmettre et sa capacité d’évaluer les situations.

 

Jean-Marc Richard ajoute à l’attention de l’ensemble des salariés : « L’action syndicale est une formidable opportunité pour gagner en maturité individuelle et collective. Ces 10 dernières années ont montré le chemin. Il faut le poursuivre et l’amplifier. »

 

C’est cette richesse humaine qui forge l’ancrage et l’avenir de la Fondation !