head partenaires

 

Les informations recueillies sur ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique destiné exclusivement aux services communication et financier afin d’enregistrer et traiter votre don et sécuriser le paiement. Elles sont conservées pendant une durée maximale de 3 ans à compter de l’envoi de notre contact. Les coordonnées bancaires renseignées sont supprimées immédiatement après la réalisation de la transaction.
Conformément à la loi RGPD, vous pouvez exercer votre droit d’accès, de rectification et de suppression des données vous concernant en adressant une demande à fondationa@slami-aamipi.com ou en écrivant à Fondation AMIPI-Bernard VENDRE Service communication 16 avenue Foch 49300 CHOLET.
Vous avez la possibilité d’introduire une demande de réclamation auprès d’une autorité de contrôle.
 En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations recueillies soit utilisées par les services communication et financier dans le cadre du traitement de ma demande de don et afin de sécuriser mon paiement.
Les champs précédés de l’astérisque * sont des champs obligatoires.

 

Vos réductions fiscales

- Vous êtes un particulier : votre don vous permet de déduire de votre déclaration IFI 75 % de son montant, dans une limite annuelle de 50 000 €. Si vous n’êtes pas soumis à l’IFI, vous bénéficiez d’une déduction fiscale de 66 % du montant de votre don sur votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % du revenu imposable.

- Vous êtes une entreprise ou un groupe - Application de l’article 238 bis du CGI : La réduction d’impôt s’élève à 60% des versements de dons sur un exercice pour une fraction de versements allant jusqu’à 2 M€. La fraction des versements supérieure à 2 M€ ouvre droit à une réduction d’impôt au taux de 40% (calcul par tranches). Pour le calcul de la réduction d’impôt, l’ensemble des versements est pris dans la limite de 20 000€ ou de 5 ‰ (5 pour mille) du chiffre d'affaires hors taxe de l’exercice (lorsque ce dernier montant est plus élevé). Lorsque les versements dépassent une de ces deux limites, l’excédent est reporté successivement sur les cinq exercices suivants et ouvre droit à la réduction d’impôt dans les mêmes conditions après prise en compte des versements de l’exercice. Le taux de réduction d’impôt applicable à cet excédent de versement est le taux de réduction auquel il a ouvert droit.